ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    

  sylvie pinson scenariste







TCHIKATILO

Tchikatilo 
Camarade serial killer 
 
 
L'AUTEUR 
 
Iryna Piliptchuk est née en 1960 à Odessa (Ukraine), d’un père russe et d’une mère ukrainienne. Son père étant un membre influent du Parti, elle a vécu une enfance privilégiée au sein de la Nomenklatura. Diplômée de physique et de mathématique, elle a enseigné la physique à la faculté d’Odessa. Elle vit en France depuis quatre ans, et est mère de deux garçons.  
 
 
 
 
A travers l’histoire d’un des pires serial killers du XXe siècle, l’auteur nous relate les enquêtes qui ont mené à l’exécution de Tchikatilo. Les policiers l’ont soupçonné à plusieurs reprises mais, étrangement, l’homme a longtemps échappé à toute arrestation. Faillite du système policier soviétique de l’époque ou protection du KGB ? 
Andreï Romanovitch Tchikatilo est né dans un village d’Ukraine le 16 avril 1936. Son enfance n’est qu’une succession d’horreurs : le cadavre de son frère Stephan déterré et dévoré pendant la grande famine ; le viol de sa mère par un soldat allemand, durant la Seconde Guerre mondiale, dont une petite sœur, Tatiana, est issue ; son père fait prisonnier, puis accusé de s’être rendu à l’ennemi et envoyé au goulag, d’où il est revenu dix ans plus tard, brisé. Durant son service militaire, Tchikatilo travaille pour le KGB, dont l’ombre et peut-être même la protection le suivront toute son existence. A 27 ans, il se marie et, malgré la rareté des rapports sexuels (Tchikatilo est impuissant, non pas physiquement mais psychiquement), le couple a deux enfants : Ludmilla, née en 1965, et Youri, en 1969. 
Il devient quelques années plus tard professeur de russe. Entré très jeune au parti communiste, il participe avec enthousiasme à la « construction de la nouvelle société ». Ses pulsions sexuelles se font jour alors. Surpris à caresser des élèves, il est renvoyé de plusieurs établissements, change de métier et s’établit à Rostov, sur le Don. 
Son premier meurtre a eu lieu le 22 décembre 1978. Il tue une enfant de neuf ans, Lena Z., à coups de couteau, lui crève les yeux puis jette son cadavre dans la rivière. Il en éprouve une profonde extase. De 1982 à 1990, accélérant la fréquence des meurtres, Tchikatilo torture et assassine de jeunes enfants, les lacérant de coups, mutilant leurs organes génitaux. Il précisera même s'être délecté de chairs humaines en coupant les mamelons et le vagin de filles pubères. A son procès, en 1992, il reconnaîtra 53 meurtres sexuels. Il sera exécuté en 1994.  
 
 
 
 

   
 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact
   
 
(c) sylvie PINSON - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 24.01.2006
- Déjà 153 visites sur ce site!